Évaluation de notre service

Projet de recherche

À l'aube de l'année 2006, et après presque 20 ans d'existence, Centrami a mandaté l'Institut universitaire en santé mentale Douglas afin qu'il procède à l'évaluation des services offerts par notre organisme dont voici un bref résumé. 

Tout d'abord, les données recueillies nous apprennent que la majorité des répondants sont des femmes (53,6%).  Plusieurs répondants résident dans un appartement (n=13; 46,4%), ensuite, et à moindre échelle, on retrouve HLM, résidence supervisée, famille d'accueil, chambre et maison.  La majorité d'entre eux résident dans un rayon de 5 km de Centrami (n=20; 71,4%).  Les répondants sont nombreux à se rendre à pied à Centrami (n=18; 64,3%), les autres se déplacent principalement en transport en commun[1].  Plus du tiers des répondants sont bénéficiaires de l'aide sociale (n=11; 39,3%).  Les autres sources de revenu des répondants [...] incluent la Régie des rentes (n=3), un emploi à temps plein (n=1) ou à temps partiel (n=1), une autre source de revenu (ex. pension alimentaire, héritage; n=7) ou une combinaison des sources de revenu décrites plus haut (ex. Régie des rentes et aide sociale; n=5)[2].

En outre, l'équipe de chercheurs de l'Institut universitaire en santé mentale Douglas, dirigée par monsieur Michel Perreault, psychologue et chercheur, a effectué une consultation auprès des usagers de Centrami.  À la lueur des informations obtenues lors d'entrevues, il appert que, à la question : est-ce que les services que vous recevez à Centrami vous ont aidés à améliorer votre situation ? », 92,9 % des répondants (n=26) ont répondu OUI.  De plus, la situation en général est l'aspect où le plus grand nombre de répondants (88%) soulignent que c'est mieux ou beaucoup mieux maintenant qu'avant qu'ils ne fréquentent Centrami.  La situation d'au moins 80% des répondants s'est également améliorée au niveau de leurs difficultés personnelles (85,1%), de leur confiance en soi (81,4%), de leur moral ou de leur humeur (80,8%) et au niveau de leurs relations avec les autres (80%).  Plus de 65% des répondants rapportent une amélioration sur six aspects de la santé psychologique.  Les autres aspects pour lesquels une amélioration a été notée chez plus de 65% des répondants sont les relations avec les autres en général (80%), les relations avec les amis en particulier (76%) et les activités de loisirs (76%).

Il a été demandé aux répondants qui indiquaient une amélioration de leur situation, comment cela s'était produit.  L'amélioration perçue a été plus souvent attribuée au fait de rencontrer ou d'interagir avec des gens (36,4% des commentaires explicatifs).  Le fait de fréquenter Centrami et de s'y impliquer a été relevé cinq fois comme une explication de l'amélioration perçue (22,7% des commentaires explicatifs).  Deux répondants ont attribué l'amélioration perçue au fait que Centrami permette de se changer les idées ou de passer le temps (9,1% des commentaires explicatifs) alors que quelques répondants ont avancé d'autres causes (ex. le respect des intervenantes, le fait d'avoir obtenu des conseils et des informations) qui représentent 31,8% des commentaires explicatifs.[3]

Il va sans dire que nous sommes très satisfaits de ces résultats qui attestent sans nul doute que Centrami répond à sa mission et à ses objectifs.  Il est maintenant incontestable que notre ressource fait une différence significative pour ses utilisateurs.

 


[1] Roseline Massicotte, Michel Perreault et Daniela Wiethaeuper. Consultation auprès des usagers de Centrami, Montréal, 2007, l'Institut universitaire en santé mentale Douglas,  p. 5.

[2] Roseline Massicotte, Michel Perreault et Daniela Wiethaeuper. Consultation auprès des usagers de Centrami, Montréal, 2007, l'Institut universitaire en santé mentale Douglas,  p. 6.

[3] Roseline Massicotte, Michel Perreault et Daniela Wiethaeuper. Consultation auprès des usagers de Centrami, Montréal, 2007, l'Institut universitaire en santé mentale Douglas,  p. 35-36.


Création du site internet : www.kodev.ca